Jacques de Bascher: Dandy de l'ombre par Marie OTTAVI

Jacques de Bascher: Dandy de l'ombre

Titre de livre: Jacques de Bascher: Dandy de l'ombre

Éditeur: SEGUIER

Auteur: Marie OTTAVI


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Jacques de Bascher: Dandy de l'ombre.pdf - 25,202 KB/Sec

Mirror [#1]: Jacques de Bascher: Dandy de l'ombre.pdf - 33,541 KB/Sec

Mirror [#2]: Jacques de Bascher: Dandy de l'ombre.pdf - 28,836 KB/Sec

Marie OTTAVI avec Jacques de Bascher: Dandy de l'ombre

Livres connexes

« Chaque jour, Jacques de Bascher déjeune aux Deux Magots ou chez Lipp, toujours à la même table. Il retrouve dans ce minuscule triangle germanopratin l'ensemble de la faune qu'il recroisera le soir venu. Ses journées suivent un rituel immuable. Lorsqu'il rentre chez lui après le déjeuner, il fait une sieste puis se rend chez Carita, où Monsieur Guy, coiffeur de feu Gérard Philipe, se charge de sa nuque. Quand il ne prend pas soin de son apparence, il va au cinéma, fait du shopping, prend le thé chez une comtesse ou reçoit un amant. Vers dix-sept heures, il repart vers l'Odéon et s'installe au Dauphin, rue de Buci. Il y joue au flipper et y achète les substances nécessaires à la prochaine nuit. Puis il se rend chez Karl Lagerfeld avant de rentrer se préparer pour sa soirée et de filer vers le Flore, l'antichambre de la nuit, à quatre minutes de chez lui. »
L'allure d'aristocrate, le goût très sûr et la beauté viscontienne de Jacques de Bascher feront de lui la muse de Karl Lagerfeld et l'amant terrible d'Yves Saint Laurent. Ce livre, fruit d'une enquête auprès de ceux qui l'ont côtoyé, admiré ou mal aimé,est une plongée dans les années 1970 et 1980, ces années folles qui consumèrent Paris et ses troupes, et dont il fut l'une des figures les plus singulières.

Marie Ottavi est journaliste à Libération.

Marie Ottavi est journaliste à Libération. Elle y écrit sur la mode et la pop culture, les contre-cultures et tout ce qui se rattache à nos nouveaux modes de vie. Auteure de nombreux portraits, elle s’intéresse aux personnalités hors normes, inclassables, excentriques.